Guide Des Vins De France

Edition du 19/10/2021
 

Duclot

Réputation

PETRUS


Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu’en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c’est son fils Olivier, aujourd’hui, qui est aux commandes) : “Lorsque l’on parle d’un vin, il faut d’abord présenter le sol, c’est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l’originalité est particulièrement importante puisque l’on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c’est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l’ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d’altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d’aller vers le bas. Ainsi, il n’y a jamais d’excès d’eau mais l’une des vertus de l’argile est ce pouvoir de rétention d’eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l’eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c’est aussi l’expression d’un cépage, le Merlot, qui s’épanouit pleinement sur ces argiles. C’est un vignoble très ancien. J’y suis arrivé en 1964 et j’ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d’âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l’Inra et la chambre d’agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu’on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S’ensuit l’élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l’étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l’indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d’un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d’évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l’exceptionnel 1947…” Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Superbe 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Duclot est la référence incontournable du négoce de grands vins depuis sa création à Bordeaux en 1886. Pour le négociant, l’enjeu de ce déménagement est d’affirmer toujours plus son ancrage sur la fameuse “place” de Bordeaux, tout en marquant nettement son esprit d’ouverture face aux opportunités des différents marchés, sous la houlette de sa directrice générale Ariane Khaida. Quant au stock - plusieurs millions de bouteilles - il reste en lieu sûr dans les chais de Duclot, une plateforme logistique de 20 000 m2 située à Martignas, aux portes de Bordeaux. Ariane Khaïda dirige Duclot depuis quatre ans. “Notre site internet Chateauprimeur est le seul site internet au monde dédié à la vente de vins en primeurs, faisant bénéficier nos clients de cet accès direct aux allocations des châteaux. Concernant Chateaunet, nos magasins se sont offert un lifting pour mieux répondre aux attentes des clients en proposant une immersion totale dans l’univers des vins, Champagnes et spiritueux.”

   

Duclot

Jean-François et Jean Moueix
Duclot - 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex






> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château D'ARRICAUD


L’origine du domaine est très ancienne et nous devons son aspect actuel au Comte Joachim de Chalup. Il entra chez les mousquetaires gris en 1772, devint conseiller du Roi en 1783, puis Président du Parlement de Bordeaux. Incarcéré sous la Terreur au château-prison de Cadillac, puis libéré, il fût nommé premier Président de la Cour Royale d’Angers sous la Restauration. Le domaine fût l’objet d’agrandissements avec des cé́pages de choix. Depuis trois générations, la famille Bouyx-Trénit, très attachée à ce terroir et à son histoire, œuvre pour le mettre en valeur. Aujourd’hui, Isabelle Labarthe poursuit avec passion les mêmes objectifs. Le vignoble sétend sur 23 ha d’un seul tenant. Sa partie haute est recouverte d’un manteau de graves typiques argileuses, en bas de pente affleurent les sols rouges argilo-calcaires à̀ astéries. certification HVE (Haute Valeur Environnementale). Isabelle Labarthe nous précise : “petite vendange en 2020 mais très qualitative, il y a beaucoup de concentration sur les rouges et les blancs malgré la sécheresse, les vins ont développé un joli profil aromatique. A la vente nous proposons 2015, 2016 et 2018. Notre Graves rouge 2018 est très fruité, très équilibré, beaucoup de fraicheur, des tanins encore présents, ce qui est normal, le vin est jeune, c’est vraiment un beau millésime. Graves Blanc 2019, le vin est très agréable, formidable à l’apéritif mais aussi sur des crustacés et des poissons. Sémillon 70% Sauvignon 30%, élevage sur lies fines durant 8 mois, robe or pale, nez riche et fruité, notes d’agrumes, pêche, pointe d’orange. Bouche charnue, belle fraîcheur, finale aux saveurs d’amande fraîche. Nous avons également à la vente notre Graves Supérieur Liquoreux 2012, 80% Sémillon 18% Sauvignon et 2% Muscadelle, un joli millésime aux notes de fruits confits, un vin bien équilibré sans trop de sucre ni d’alcool. Le Graves rouge Réserve du Comte 2015, 2016 et 2018, une partie du vin passe en bois, de 70% Merlot, 28% Cabernet-Sauvignon et 2% de Petit Verdot. D’une belle robe rubis intense, nez puissant et complexe, la bouche est ample, arômes puissant de fruits rouges et noirs, tanins élégants, finale très persistante aux notes épicées avec une pointe de réglisse. Nous avons la chance d’avoir de vieilles vignes de 45 ans, rendement moindre mais raisins très concentrés, nous pratiquons un élevage partiel en barriques que nous réincorporons au moment des assemblages. Au Château d’Arricaud, nous privilégions les élevages longs. En règle générale, nos vins sont élevés en cuves afin de préserver les arômes de fruits rouges, groseille, cassis. Notre gamme de vins est très accessible pour tous types de consommateurs, faciles à servir tout au long du repas.” Remarquable Graves rouge Grand Vin 2018, d’une belle couleur aux reflets violets, un vin qui mêle structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Beau 2016, au nez où dominent le cassis mûr et les sous-bois, riche en couleur comme en matière, avec une touche épicée. Le Graves rouge Réserve du Comte 2015, est charpenté, élégant, aux tanins denses, est coloré et intense au nez comme en bouche (griotte, fumé...), un vin puissant, charmeur, avec de la matière. Superbe Graves blanc 2019, au nez dominé par les agrumes, suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, un vin charmeur. Très joli Liquoreux 2012, de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux arômes de fruits confits (pêche, abricot), est d’une longue finale mielleuse. Œnotourisme de charme sur place : l’équipe vous accueille toute l’année sur rendez-vous pour vous faire découvrir ses différentes cuvées dans une ambiance chaleureuse et décontractée. Véritable opportunité pour comprendre et apprécier le travail du vigneron, ces dégustations sont également l’occasion d’échanger autour des meilleures alliances vins-mets au cœur d’un terroir de prestige.

Isabelle Labarthe

33720 Landiras
Téléphone :05 56 62 51 29
Email : chateaudarricaud@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-darricaud.fr

Domaine MAS SAINT LOUIS


Vignoble de 30 ha d’un seul tenant, sur des sols de sables avec des galets roulés, situé au sud de l’appellation. Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Les Arpents des Contrebandiers 2018, bien corsé, d’une belle robe pourpre, un vin dense, avec des tanins puissants mais bien mûrs, au nez complexe où dominent les fruits cuits.  Gourmand Châteauneuf-du-Pape blanc 2019, 50% Grenache blanc et 50% Roussane, élevage en barriques 5 mois pour 20% du volume, avec un nez bien expressif où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits frais et de bruyère, de bouche franche et harmonieuse, un vin suave et sec à la fois.  Le Châteauneuf-du-Pape rouge 2017, 80% Grenache, 10% Mourvèdre, 5% Syrah et 5% Cinsault, élevage en foudres pour 20% du volume pendant 12 mois, a une couleur grenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe. Quant au Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2017, 80% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en demi-muids pendant 12 mois, il a une belle couleur intense, dense et complexe, dominé par les fruits macérés, c’est un vin riche et bien en bouche, qui mérite un peu de patience.

Les Vignobles Louis Geniest
28, avenue de Baron le Roy - BP 09
84231 Châteauneuf-du-Pape Cedex
Téléphone :04 90 83 73 12
Email : geniest-chateauneuf@orange.fr
Site personnel : www.geniest-chateauneuf.fr

Jean-Marie NAULIN


Très belle place dans le Classement pour ce domaine familial de 15 ha.  Pour Anthony Naulin, “l'année 2020 s'est avérée extrêmement bienveillante. Malgré une quantité modeste, la qualité prime et nous en sommes fort satisfaits. Les Chablis sont parfumés, concentrés, fruités et se rapprochent  du millésime 2019. Nous vendons actuellement toute la gamme de Chablis en 2019 puis, en cours d'année nous, passerons au 2020.” Très beau Chablis Premier Cru Beauroy 2018, au nez dominé par la noisette et les agrumes, rond, très équilibré, fin et riche à la fois, de bouche persistante, d’une grande complexité aromatique au palais (amande, pêche). On se fait plaisir également avec le Chablis Premier Cru Fourchaume 2018, avec des arômes discrètement minéraux, un vin frais et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, le vin est ample, vraiment très agréable, parfait, par exemple, sur des papillottes de truite aux champignons des bois ou une terrine de volaille en gelée. Le Chablis 2019, tout en délicatesse, où dominent le tilleul et les petits fruits secs, d’une belle finesse, et tout en structure et parfums. Quant au Petit Chablis 2019, il est issu de vieilles vignes de plus de 35 ans, qui lui apportent des arômes de fruits frais et de fumé, bien vif et frais, parfait avec une cassolette de crabe ou des crevettes grises.


6, rue du Carouge
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 40 95
Email : domainenaulin@orange.fr
Site personnel : www.domaine-naulin-chablis.fr

CHATEAU JURA PLAISANCE


Jacques Le Failler et Alain L’Helguen, entrepreneurs brestois associés et amis depuis plus de 15 ans, ont repris le Château Jura Plaisance en avril 2015. Depuis, ils mettent tout en œuvre pour révéler le potentiel de cette propriété. « Nous faisons de la lutte raisonnée, nous explique Alain Germon, chef de culture, sans surdosage de produit de traitement et travaillons les sols pour permettre d'éviter le tassement et ne pas polluer avec des produits de désherbage. La taille se fait en guyot simple pour pouvoir atteindre une qualité et un rendement corrects. Nous pratiquons l'effeuillage pour permettre au raisin d'avoir une bonne maturité avant de le ramasser. » Le Montagne Saint-Emilion 2016, est un vin d’une belle densité, aromatique expressive sur le fruit, accompagnée d’une légère noté boisée, qui sublime le caractère fruité. La bouche est compacte mais déjà abordable. Cela est marqueur des grands millésimes et de la capacité du vin à vieillir. Finale onctueuse et puissante… l’évolution est harmonieuse et fraîche. 2016 à Jura Plaisance a tout d’un grand. Le millésime 2017 a été marqué par un gel printanier sévère, mais également par un été chaud et surtout un été indien très long. Le 2017 du Château Jura Plaisance possède l’ADN de ce millésime avec un profil fruité de petits fruits noirs légèrement épicés, une bouche fraîche et équilibrée avec des tanins racés. Le 2018 possède un nez puissant de fruits noirs, de cerise et de cassis, de confiture de fraise des bois, le tout embelli par un élevage privilégiant l'élégance et le respect du fruit. En bouche, le vin est rond, généreux, aux tanins suaves, porté par des notes de fruits rouges comme la cerise Napoléon, relevées par une touche poivrée et cacaotée.

Jacques Le Failler et Alain L’Helguen

33570 MONTAGNE
Téléphone :05 57 50 63 15
Email : chateau@jura-plaisance.fr
Site : jura-plaisance
Site personnel : www.jura-plaisance.fr


> Nos dégustations de la semaine

FORGET-CHEMIN


Depuis 4 générations, cette famille cultive et produit une gamme complète de champagne. Après Eugène, Paul et Edmond, Thierry Forget, diplômé de la faculté d'?nologie de Reims en 1988, dirige cette Maison, certifiée HVE et Viticulture Durable en champagne.
Beau champagne blanc Premier Cru Marie Forget, un assemblage de vins de 3 années et composés des 3 cépages champenois Pinot Noir, Pinot Meunier et Chardonnay, aux arômes intenses et persistants à dominante d'agrumes et d'amande, de mousse abondante, très bien dosée, alliant charpente et finesse, de bouche puissante comme ce champagne blanc Carte Blanche, à parts égales de Pinot Noir, de Pinot Meunier et de Chardonnay, généreux et élégant, très fruité, une cuvée parfumée (brioche, pêche), d?une finale très raffinée, parfaite sur des accras de morue ou un quatre-quarts aux pralines roses.
Très joli brut Spécial Club 2015, 50 % Pinot Noir de Mailly-champagne et 50 % Chardonnay de Ludes, au nez d?amande fraîche et d?agrumes mûrs, intense et ample, qui associe charpente et distinction, un très beau champagne, tout en bouche avec ces connotations en finale de fleurs et de fruits jaunes, puis des notes grillées.

Thierry Forget
15, rue Victor Hugo
51500 Ludes le Coquet
Tél. : 03 26 61 12 27 et 06 80 13 15 18
Email : champagne.forget.chemin@gmail.com
www.champagne-forget-chemin.fr
 


Domaine Albert BOILLOT


Très bien classé. Situé sur les communes de Volnay et Pommard, domaine de 4 ha, exploité de père en fils depuis la fin de XVIIème siècle. Les vins sont élaborés de manière traditionnelle, élevés en fûts de chêne dont 30% de neufs pendant 14 mois. Le domaine pratique la lutte raisonnée.
Cette année, nous avons vraiment beaucoup aimé ce Volnay Les Petits Poisots 2019, bien typé, de robe intense, bien classique, ferme et épicé, aux nuances de bviolette et de fraise macérée, avec des tanins mûrs, d?une texture dense mais soyeuse.
Tout aussi typé par son terroir, très beau Pommard Premier Cru En Largillière 2019, à dominante de fruits cuits et de fumé, qui mêle charpente et velouté, un vin de robe intense, que l?on vous conseille sur une bécasse flambée ou un lapin de garenne aux champignons sauvages.
N?ayant rien à lui envier mais avec sa spécificité propre, le Pommard rouge Premier Cru Les Chanlins-Bas 2019, coloré et intense, aux tanins bien équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes mûrs et complexes de cassis et de groseille, est riche en bouche, d?excellente évolution, c?est une réussite.

Raymond Boillot
2, ruelle Saint-Étienne
21190 Volnay
Tél. : 03 80 21 61 21
Email : dom.albert.boillot@wanadoo.fr
www.domaine-albert-boillot.com
 


Château BEL AIR



> Les précédentes éditions

Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020

 



Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine DENIS Père et Fils


Château BELLES-GRAVES


Olivier et Laëtitia MARTEAUX


Château PENIN


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaines BUNAN


Domaine Claude et Christophe BLEGER


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine Les CASCADES


Robert AMPEAU et Fils


Rémy MASSIN et Fils


Francis BLANCHET


Château ÉTANG des COLOMBES


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château TOUR-DU-ROC


Château La VARIÈRE


Domaine de L'AMAUVE


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


HUBER et BLÉGER


BOURGEOIS-BOULONNAIS


Château BRAN de COMPOSTELLE


RUHLMANN-SCHUTZ


Domaine de GRANDMAISON


Château CLOS des PRINCE


Domaine de SARRY


Château La CLOTTE-FONTANE


VAZART-COQUART


Mas de DAUMAS-GASSAC


BADER MIMEUR


Château de FONTCREUSE


LES VINS GEORGES DUBOEUF


CHARPENTIER



CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE COMTE PERALDI


CHAMPAGNE GOSSET


SCE DU CLOS BELLEFOND


H. DARTIGALONGUE ET FILS


HENRY NATTER


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales